#105 @fil · Des émissions mondiales de CO2 record en 2022

Et aussi : la descente aux enfers de Twitter, propos conspirationnistes de Gaël Giraud et efficacité des sanctions économiques contre la Russie

#105 @fil · Des émissions mondiales de CO2 record en 2022

Chère membre Plus, cher membre Plus,

Lorsque j’écris sur l’économie de l’environnement sur L’Économiste Sceptique, je refuse catégoriquement de céder au discours catastrophiste selon lequel tout serait déjà perdu. Les données montrent que la décarbonation de nos économies a déjà commencé, et ces données ne sont pas moins réelles que celles sur l’accumulation de CO2 dans l’atmosphère. Il existe par ailleurs de nombreuses solutions au réchauffement climatique dont l’efficacité a été scientifiquement mesurée — ce qui n’est pas le cas de la décroissance.

#87 · Je ne suis pas contre la décroissance
Il me semble nécessaire de clarifier ma position sur la décroissance, position qui n’est pas toujours bien comprise

Pour autant, je ne vais pas peindre la réalité en rose lorsqu’elle ne l’est pas. Le réchauffement climatique, et plus généralement les problèmes environnementaux, sont des enjeux majeurs de notre époque. Que les problèmes soient petits ou grands, je ne suis pas de ceux qui pensent que prétendre qu’ils n’existent pas soit une solution efficace pour les résoudre.

C’est pour cette raison que le numéro du Fild’aujourd’hui vient avec une nouvelle qui, quoique mauvaise, n’est pas surprenante : les émissions mondiales de CO2 vont battre un record en 2022. Ce sont les données du Global Carbon Project qui le montrent.

Pour autant, faut-il désespérer de ces données ? D’après moi, la réponse est non, pas nécessairement. Laissez-moi vous expliquer.

Ne manquez pas mes prochains articles

Je m'abonne à la newsletter