#43+ · On se fiche de savoir si la croissance est “infinie”

“Une croissance infinie dans un monde fini” est un joli slogan, mais le comportement de la croissance sur un horizon de temps infini est une question sans intérêt

#43+ · On se fiche de savoir si la croissance est “infinie”

Chère membre Plus, cher membre Plus,

J’ai publié deux numéros la semaine dernière à propos de la critique que les économistes baseraient leur discipline sur une “croissance infinie” incompatible avec une planète de taille finie. Dans le premier, j’argumentais que “la croissance infinie” n’a rien d’une hypothèse fondamentale de la science économique. Dans le second, j’expliquais en quoi la “croissance infinie” que l’on trouve bien dans les modèles de croissance endogène n’est pas du tout ce qu’elle semble être.

Pour le numéro d’aujourd’hui, j’aimerais discuter d’un troisième problème de cette critique : ça n’a aucun intérêt de s’intéresser au comportement de la croissance à l’infini.

Ne manquez pas mes prochains numéros

Je m'abonne à la newsletter