#52+ · Les coûts de la décroissance

Il est important d'évaluer les coûts des politiques publiques. Y compris pour la décroissance.

#52+ · Les coûts de la décroissance

Chère membre, cher membre,

Quelques mots préalables pour vous annoncer qu'aura lieu jeudi à 20h la première Éconférence en ligne — sur le thème Mythes et réalités économiques. Vous pouvez récupérer le lien Zoom et en savoir plus sur ce format que je veux tester par ici.

Dans la série de numéros en cours sur la décroissance, j’ai pris le parti de l’étudier comme n’importe quelle politique publique susceptible de permettre de diminuer nos émissions de CO2. Mon objectif n’est ni de critiquer, ni de défendre la décroissance, mais de faire le point sur ce que l’on sait à son sujet — le tout avec un regard d’économiste.

C’est pour cela que j’ai commencé par m’intéresser aux données sur son efficacité carbone — avec une mauvaise nouvelle en chemin. C’est pour cela que je me suis intéressé à ses effets au-delà du seul environnement et à toutes les questions auxquelles il va falloir se poser pour faire de la décroissance une politique publique que l’on sait concrètement mettre en place.

Il reste une question à mon avis importante : quels sont les coûts de la décroissance ? J’ai déjà esquissé cette question dans un précédent numéro, dans celui-ci j’aimerais la discuter explicitement. En commençant par discuter pourquoi il est important de se poser la question des coûts d'une politique publique — que ce soit la décroissance ou n’importe quelle autre.

Ne manquez pas mes prochains numéros

Je m'abonne à la newsletter