Indicateur de confiance

Petit guide pour identifier la confiance à accorder aux articles scientifiques que je partage

Indicateur de confiance
Lorsque je partage un article scientifique, il me semble important de communiquer :

1) la proximité de mes compétences scientifiques avec sa question de recherche
2) la profondeur avec laquelle je l'ai lu

Cette page contient un indicateur pour communiquer simplement ces deux informations

En bref

L'indicateur de confiance est composé d'une lettre (pour indiquer le degré de proximité scientifique, entre A et F) et d'un chiffre (pour indiquer la profondeur de la lecture, entre 1 et 6).

  • A1 : il s'agit d'un article pile dans mes compétences scientifiques dont j'ai reproduis au moins une partie des résultats
  • F6 : il s'agit d'un article issu d'une discipline qui n'a rien à voir avec mes compétences scientifiques et dont j'ai seulement lu le résumé

L'objectif de cet indicateur est de permettre au lecteur et à la lectrice de jauger le degré de confiance à accorder non pas à l'article partagé, mais au partage et au commentaire que j'en fais.

Je donne plus de détails sur cet indicateur dans cet article du Fil :

#98 @fil · J’inaugure une nouvelle section du Fil : le Fil scientifique
Et aussi : échelle de confiance, fanatisme religieux sur CNEWS et propagande russe de qualité douteuse

Degré de proximité scientifique

  • A : l'article est pile dans mes compétences scientifiques (sujet de ma thèse, sujet de mes recherches passées et en cours, etc.)
  • B : l'article concerne un sujet proche mais légèrement différent de mes compétences scientifiques
  • C : l'article est issu d'un sous-champ de ma discipline qui n'est pas dans mes compétences scientifiques mais que je suis un peu (par exemple, l'économie de l'environnement)
  • D : l'article est issu d'un sous-champ de ma discipline que je ne connais pas bien (par exemple, l'économie monétaire ou l'économie de la santé)
  • E : l'article est issu d'une discipline scientifique proche mais différente de la mienne (par exemple, la sociologie ou la science politique empirique)
  • F : l'article est issu d'une discipline qui n'a rien à voir avec mes compétences scientifiques (par exemple, l'astronomie, la biologie ou l'histoire)

Profondeur de la lecture

  • 1 : article que j'ai lu en entier et dont j'ai tenté de reproduire au moins certains résultats
  • 2 : article que j'ai lu en entier
  • 3 : article que j'ai lu partiellement
  • 4 : article dont j'ai lu l'introduction
  • 5 : article dont j'ai lu l'abstract et que j'ai survolé
  • 6 : article dont j'ai seulement lu le résumé

Limites

Cet indicateur a des limites. J'en vois au moins deux.

La première est qu'il repose sur de l'auto-évaluation. Or, on sait que les humains ne sont pas toujours bons pour évaluer objectivement leurs compétences. Ils peuvent les sur-évaluer, ou les sous-évaluer. Toutefois, une évaluation même bruitée me semble préférable à aucune évaluation du tout.

La deuxième est que l'indicateur repose sur la sincérité. L'immense majorité des gens sont sincères, y compris dans l'erreur. Il est toutefois possible qu'une personne utilise cet indicateur en mentant sur son véritable niveau de compétence.

Ne manquez pas mes prochains articles

Je m'abonne à la newsletter